Arroser son jardin au Printemps : un petit geste qui a beaucoup d’importance !

Avec l’arrivée du Printemps, vous remettez dans le nez dans votre jardin ? Et vous avez bien raison ! C’est le moment idéal pour admirer la nature qui se réveille. Mais c’est surtout la période propice pour vous occuper de votre havre de paix. Plantes et arbres ont besoin de toute votre attention et notamment d’un arrosage particulièrement adapté. Ce geste simple a de grandes incidences sur la santé de la végétation. Nous vous rappelons les principes de base d’un bon arrosage.

Tout d’abord, préparez bien le terrain.

  • Le désherbage

L’hiver est passé par là et les mauvaises herbes ont proliféré sur vos parterres. La première étape est de faire place nette. Ces herbes indésirables puisent beaucoup d’eau dans les sols, au détriment de vos plantations.

  • La préparation du sol

Dès les premiers rayons de soleil, vous envisagez de planter vos semis, vos boutures et vos fleurs. avant cela, la terre a besoin de respirer. Le bêchage ne doit donc pas être négligé, bien au contraire. Remuer la terre permettra une stimulation de la vie de vos sols et une meilleure infiltration de l’eau lors de votre arrosage. Ensuite, observez ! La nature vous parle et il faut savoir l’écouter !

Avant de remplir votre arrosoir, ouvrez l’oeil sur :

  • L’état de votre végétation

Le feuillage de vos plantes est-il flétri ? Sa couleur tire au jaune au lieu d’un joli vert attendu ? Ce sont des signes manifestes par lesquels la végétation exprime son manque d’eau. Vous devrez dès lors veiller à arroser généreusement et plus régulièrement votre plante. Soyez attentifs aux semis que vous venez de planter : ils sont très demandeurs en eau. Arrosez-les fréquemment.

  • Les conditions météo

Le printemps est une saison capricieuse. Température, ensoleillement et pluviométrie sont très variables d’une année à l’autre. Bien évidemment, si la pluie est au rendez-vous, elle fera le job pour vous ! En revanche, un soleil très présent et des températures clémentes réclament votre intervention.

Le manque d’eau a des effets dévastateurs pour la végétation. Il altère leur croissance et peut conduire à un desséchement fatal.

Enfin, ayez les bons réflexes !

Arroser, c’est tout un art ! Les jardiniers le savent très bien. Certains gestes doivent être adoptés pour le bien-être de votre végétation.

  • Le bon moment pour arroser

Arroser, ce n’est pas à n’importe quel moment de la journée. Bien au contraire ! Un arrosage le matin ou le soir sera véritablement bienfaiteur pour les plantes. Apporter de l’eau au lever ou au coucher du soleil évite l’évaporation de l’eau et, par conséquent, une meilleure infiltration de l’eau dans les sols. Arroser alors que le soleil tape fort risque de brûler vos plantes.

  • Une eau de qualité

La pluie est la source idéale d’eau pour vos massifs et plates-bandes. Elle n’a en effet bénéficié d’aucun traitement, contrairement à l’eau du robinet. En plus, elle est à température ambiante ce qui évitera un choc thermique violent pour les plantes. Équipez-vous d’un réservoir d’eau adapté. Votre jardin vous dira merci.

  • Un arrosage bien dosé

Pour vérifier que vos plantes ont suffisamment d’eau, il faut vous intéresser à l’humidification de la terre. L’eau doit pénétrer à 15 cm de profondeur. Pour savoir si vous avez bien arrosé, enfoncez un bâton ou un outil que vous avez à portée de main. Il ressort humide ? Vous pouvez passer à la plante suivante.

Avec ces bons conseils d’arrosage, vos plantes vont pouvoir se régaler et grandir pour votre plus grand plaisir.

Partager :