Paillez vos massifs avec vos branches d’arbres élaguées !

D’un très grand intérêt esthétique, le paillage des massifs séduit de plus en plus de jardiniers. Et en la matière, le choix de paillis est aussi vaste que vos envies : paillage minéral, paillage artificiel (fabriqué à partir de plastique ou de textile) et paillage végétal. Le but reste cependant le même : protéger la végétation de votre jardin et assurer une croissance harmonieuse de vos plantes et arbustes.

En ce moment, le paillage végétal a le vent en poupe ! Et pour cause : il est naturel et zéro déchet.

D’un très grand intérêt esthétique, le paillage des massifs séduit de plus en plus de jardiniers. Et en la matière, le choix de paillis est aussi vaste que vos envies : paillage minéral, paillage artificiel (fabriqué à partir de plastique ou de textile) et paillage végétal. Le but reste cependant le même : protéger la végétation de votre jardin et assurer une croissance harmonieuse de vos plantes et arbustes.

Les paillis naturels les plus répondus sont composés de paillettes de lin, de BRF (Bois Raméal Fragmenté) ou de coques de cacao. Et pour allier écologie et économies, les paillages de feuilles mortes, de la tonte de vos gazons ou de fougères retiendront votre attention. Avez-vous pensé aux branches d’arbres broyées pour pailler vos vos massifs ?

Après avoir taillé vos arbres ou procéder à un abattage, vous avez la possibilité de valoriser ces déchets verts ! Le recyclage des déchets de taille produit un paillage durable pour vos arbustes et produit les mêmes effets bénéfiques pour vos sols que tout autre paillis végétal :

  • Limiter la pousse des mauvaises herbes.
  • Nourrir vos sols et les plantes.
  • Maintenir l’humidité du sol en cas de sécheresse.
  • Améliorer la structure du sol.

Les conseils de Arbor Paysage pour pailler vos massifs avec des branches d’arbres broyées. Les bienfaits du paillage sont variables selon les saisons et vous devez en tenir compte pour ne pas faire d’impairs avec vos massifs. Il est nécessaire de bien prendre en compte les besoins de la végétation qui les composent avant de pailler.

  • Paillez en début de saison de culture lorsque les pousses apparaissent afin d’apporter les oligo-éléments et l’eau nécessaires à vos plantes.
  • Paillez en été, surtout lorsqu’il fait très chaud, pour éviter l’évaporation de l’eau. Dans ce cas, étalez le paillis sur un sol préalablement bien arrosé.
  • Paillez en automne pour protéger vos plantes et arbustes avant l’arrivée du froid hivernal.

Avant d’épandre le paillage issus du broyage de branches d’arbres, quelques étapes préalables doivent être respectées. Ces étapes sont fortement préconisées pour que le paillis assure tous ses effets bénéfiques cités plus haut :

  • Retirez toutes les mauvaises herbes du massif pour éviter leur prolifération.
  • Opérez un petit apport en compost pour compléter l’apport nutritif du paillage.
  • Couvrez vos massifs d’une couche de paillis de 3 à 5 cm.
  • Arrosez avant et après le paillage pour assurer une humidification continue de votre sol.

Il est temps pour vous d’élaguer vos arbres ? Après cette opération, Arbor Payage vous propose de broyer les branches taillées dont vous pourrez vous service pour pailler vos massifs. Vos espaces verts resteront sains et parfaitement fertilisés !

Partager :